Sepea
Du 15 au 17/03/2019

Échange Franco-britannique Sur La Clinique Et La Psychothérapie Psychanalytique De L’enfant Et De L'adolescent. Apports Des Travaux Britanniques Freudiens Et Kleiniens.

Les Weekends de la Sepea
Voir tous les Weekends
lieu

Paris

Note : les «Weekends» et les «Samedis» de la Sepea sont ouverts aux psychothérapeutes qui le souhaitent, sous réserve d‘un entretien préalable avec un membre de la Sepea.

Programme
Vendredi
15/03/2019
21:00 - 23:00
Luis Rodriguez de la Sierra (British Society-SEPEA)

Traitement psychanalytique d’un adolescent

1939, année de la déclaration de la Deuxième Guerre Mondiale, est aussi l’année de la mort de Sigmund Freud qui, fuyant le nazisme, s’était réfugié in extremis à Londres avec sa famille un an plus tôt. Londres comptait déjà de nombreux psychanalystes, notamment Mélanie Klein, Ernest Jones et Edward Glover. Dès 1939 et pour plusieurs générations, Anna Freud, Dorothy Burlingham, Donald Woods Winnicott, Herbert Rosenfeld, Hanna Segal, Moses et Egle Laufer, Joseph et Anne-Marie Sandler, W. R. Bion, Donald Meltzer et bien d’autres trouvèrent à Londres l’ouverture d’esprit et l’accueil nécessaire à l’éclosion de leur œuvre et contribuèrent ainsi à l’édification de cet art scientifique - ou de cette science artistique - qu’est la psychanalyse. Depuis quatre-vingts ans, Londres est donc le cœur symbolique des développements de notre discipline, le point de départ de ses rejetons dans le monde entier. À travers des débats nombreux et souvent passionnés - par exemple les fameuses Controverses entre Anna Freud et Mélanie Klein - Londres a toujours inclus tous les âges de la vie dans l’exercice clinique de la psychanalyse. C’est pourquoi, notamment, les psychanalystes d’enfants et d’adolescents des cinq continents se sont toujours tournés avec un grand intérêt vers cette cité emblématique de la psychanalyse. La SEPEA ne fait pas exception, qui entretient des liens étroits avec plusieurs membres de la communauté psychanalytique britannique. Pour les quatre-vingts ans de l’installation fondatrice de la psychanalyse à Londres par la famille Freud, les membres de la SEPEA ont souhaité écouter les psychanalystes d’enfants et d’adolescents qui exercent aujourd’hui en Grande-Bretagne et dialoguer avec eux à partir de leur pratique dans les pays de langues romanes, en France notamment. Notre chère et regrettée Anne-Marie Sandler, Membre d’Honneur de la SEPEA depuis de nombreuses années, avait accepté de participer à ce week-end de travail. Nous lui rendrons hommage en travaillant avec sa fille, la psychanalyste Trudy Mc Guinness, et ses autres collègues et amis, Luis Rodriguez de la Sierra, Catalina Bronstein et Valli Kohon. Tous ont accepté avec enthousiasme de faire le point sur cette question cruciale : quatre-vingts ans après la mort de Freud, comment vit-on, dans le monde, la psychanalyse avec les enfants et les adolescents d’aujourd’hui ? Nous rendrons également hommage, dans notre travail, à un autre collègue et ami cher, américain et franco-britannique, James Gammill, qui nous a quittés en décembre 2017 après avoir enseigné plusieurs générations d’entre nous.

Discutants
Trudy Mc Guinness-Sandler (British Society) et Florence Guignard (IPA, SEPEA)

Samedi
16/03/2019
09:00-12:00 /14:00- 17:00
Invités britanniques et membres de la SEPEA

Huit ateliers cliniques


Dimanche
17/03/2019
09:00-12:00
Bianca Lechevalier (SPP/SEPEA) Catalina Bronstein (British Society) et Viviane Green (British Society)

Table ronde du dimanche matin

En hommage à James Gammill : " Les différentes rééditions du conflit œdipien et des angoisses précoces au cours du développement psychique"

Nous devons à James Gammill la rencontre plus approfondie à Paris et en Province, de l'apport théorico-clinique de la psychanalyse anglaise. En cette matinée d'hommage en son souvenir, Catalina Bronstein, Présidente de la Société Britannique, Viviane Green de la Société britannique de psychanalyse et Bianca Lechevalier, membre de la SPP et de la SEPEA échangeront dans une table ronde. Le thème cher à James Gammill concernera les rééditions du conflit œdipien et des angoisses précoces dans les étapes du développement de la petite enfance à l’adolescence.
Les angoisses précoces, qu'elles soient existentielles, narcissiques à colorations orales, anales, s'intriquent à l'angoisse de castration dans la conflictualité triangulaire œdipienne. Selon les étapes du développement, des éclairages nouveaux élargissent la perspective du Champ Analytique. La position féminine est élaborée dans une nouvelle édition. Les oscillations des régressions et progressions dans les étapes de la vie comme de la cure donnent des couleurs variées aux affects en jeu. Dans Œdipe à Colonne cher à James Gammill, la Position Dépressive cherche à atteindre un niveau apaisant grâce à un Citheron contenant qui répercuterait les cris en harmonie.
Qu'en est-il dans la transformation actuelle de notre société tendant à gommer la période de latence ?



Les tarifs

  • 145 € Inscription individuelle jusqu'au 31 janvier 2019
  • 165 € Inscription individuelle dès le 01 février 2019
  • 250 € Formation professionnelle jusqu'au 31 janvier 2019
  • 300 € Formation professionnelle dès le 01 février 2019
  • 500 € Formation professionnelle pour les deux week-ends (mars 2019 - septembre 2019)

Note : Aucun paiement pour assistance partielle ne sera accepté.

Factures et cartes d’admission seront à retirer à l’Accueil

Inscription


Un entretien préalable avec un membre de la Sepea est nécessaire pour assister aux «Samedis» et aux «Weekends».

Je m'inscris*

*J’ai déjà eu un entretien avec un membre de la Sepea…

Je contacte le secrétariat

*J’ai besoin d’un entretien avec un membre…

Une question ?

01 47 07 12 60