Sepea
Le 25 janvier 2020

Samedi à Paris

Les Samedis de la Sepea
Voir tous les Samedis
lieu

92bis Bd du Montparnasse, 75014 Paris

Note : les «Weekends» et les «Samedis» de la Sepea sont ouverts aux psychothérapeutes qui le souhaitent, sous réserve d‘un entretien préalable avec un membre de la Sepea.

Note : Les textes étudiés seront transmis par mail après inscription.

Thème

Identification projective et contre transfert dans les cures d’enfants

Brigitte Bernion et Simone Korff-Sausse

« La clinique avec des enfants et adolescents difficiles - fuite dans le comportement, décharge motrice, passages à l’acte, violence, comme la clinique des premiers liens et ses avatars - nous confrontent à des éprouvés parfois intolérables et difficilement élaborables. Les effets des projections sur l’analyste conduit celui-ci à éprouver des ressentis parfois violents qui ne lui appartiennent pas mais appartiennent au patient. Nous tenterons de repérer comment le contre transfert de l’analyste à partir de l’identification projective du patient renseigne sur son fonctionnement interne, projeté dans l’analyste. C’est Mélanie Klein qui, en 1946, décrit l’identification projective comme un des mécanismes de défense primaire et pathologique qu’elle fait remonter précocement et qui appartient à la position schizo paranoïde. Il faudra attendre les apports de Bion dans les années 50, pour que ce concept évolue. Bion considère l’identification projective comme normale et non pathologique. Elle est constitutive de la psyché, de son organisation et constitue un mode primitif de communication. Bion va développer la notion de capacité de rêverie maternelle où le rôle de l’objet est fondamental comme pouvant contenir, assurer la transformation des éléments béta en éléments alpha. Bion transpose ce modèle à la situation analytique où l’analyste doit pouvoir contenir, reconnaître l’identification projective et ce qu’elle suscite de ressentis sensoriels, émotionnels, d’affects afin de les introjecter et les restituer au patient sous une forme assimilable.

Les Textes
  • Guignard F.., Introduction à la projection identificatoire, in Quelle psychanalyse pour le XXIème siècle, Editions Ithaque, 2015, p 72-84 Texte transmis à l'inscription
  • Klein, M., 1946, Notes sur quelques mécanismes schizoïdes in Développements de la psychanalyse, Editions Puf, 2013, p 274-300
Programme
Samedi
25/01/2020
13h30 - 15h30
Séminaire Théorique

Séminaire théorique

16h00 - 18h00
Séminaire clinique

Séminaire clinique


Les tarifs

  • 20 € par heure de séminaire - Inscription individuelle
  • 35 € par heure de séminaire - Formation professionnelle

Note : Aucun paiement pour assistance partielle ne sera accepté.

Factures et cartes d’admission seront à retirer à l’Accueil

Inscription


Un entretien préalable avec un membre de la Sepea est nécessaire pour assister aux «Samedis» et aux «Weekends».

Je m'inscris*

*J’ai déjà eu un entretien avec un membre de la Sepea…

Je contacte le secrétariat*

*J’ai besoin d’un entretien avec un membre…

Une question ?

01 47 07 12 60