Sepea
Le 02 février 2019

Samedi à Paris

Les Samedis de la Sepea
Voir tous les Samedis
lieu

92bis Bd du Montparnasse, 75014 Paris

Note : les «Weekends» et les «Samedis» de la Sepea sont ouverts aux psychothérapeutes qui le souhaitent, sous réserve d‘un entretien préalable avec un membre de la Sepea.

Note : Les textes étudiés seront transmis par mail après inscription.

Thème

« La période de latence : enjeux et remaniements psychiques. » Nous envisagerons de repérer dans les psychothérapies l’instauration du transfert à la latence et les problèmes techniques rencontrés

Brigitte Bernion et Simone Korf Sausse

La période de latence décrite par Freud dans les trois Essais correspond à « l’âge de raison » entre 6 et 11 ans et se situe dans un entre-deux : entre la période oedipienne et le mouvement adolescent. La sexualité infantile est mise en latence et les réponses éducatives, qui ont à favoriser le détachement des figures parentales, ont ici toute leur importance. C’est le temps de l’école, des activités culturelles, quand la pulsion épistémophilique d’investigation trouve la voie des sublimations à travers le plaisir de savoir, d’apprendre et de comprendre. Mais la sexualité à cette période s’exprime de façon plus souterraine car frappée du sceau de l’intime, grâce à une capacité d’intériorisation et au soutien d’un surmoi organisateur. Elle ne s’exhibe plus devant les parents, mais se raconte entre enfants et permet l’élaboration d’une homosexualité « fraternelle » créatrice de liens sociaux. Mais qu’en est-il des achoppements du temps de la latence quand le refoulement post-oedipien n’est pas opérationnel et que l’enfant est débordé par une quantité trop importante d’excitations ? Comment établir la situation analytique avec l’enfant lorsque les figures parentales sont encore trop investies ou au contraire apparemment désinvesties ?

Les Textes
  • Klein, Mélanie (1959), La technique de l’analyse des enfants au cours de la période de latence, p 70 à 91 in La psychanalyse des enfants, Paris, Puf.
  • Denis, Paul (2001), L’éloge de la bêtise (2001), Paris, PUF (le chapitre à étudier sera envoyé aux participants)
  • Fréjaville, Annette (2014) Un temps pour s’aimer. La période de latence, in La revue Française de Psychanalyse : Cent ans de narcissisme T.78 n°1 pp 137-148
Programme
Samedi
02/02/2019
13h30 - 15h30
Séminaire Théorique

16h00 - 18h00
Séminaire clinique


Les tarifs

  • 20 € par heure de séminaire - Inscription individuelle
  • 35 € par heure de séminaire - Formation continue

Note : Aucun paiement pour assistance partielle ne sera accepté.

Factures et cartes d’admission seront à retirer à l’Accueil

Inscription


Un entretien préalable avec un membre de la Sepea est nécessaire pour assister aux «Samedis» et aux «Weekends».

Je m'inscris*

*J’ai déjà eu un entretien avec un membre de la Sepea…

Je contacte le secrétariat*

*J’ai besoin d’un entretien avec un membre…

Une question ?

01 47 07 12 60